Tag : Saint-Valentin (PKJ) !

tag-st-valentin

Demain c’est la Saint-Valentin et je me suis dis, pourquoi ne pas vous faire ce petit tag ! Je ne suis pas du tout « fan » de cette fête mais je me disais que ça pouvait être sympa de répondre à ces petites questions.

C’est parti !

  • Votre romance préférée ? 

Sans réfléchir, je dirais Bridget Jones, c’est vraiment le style de romance que j’adore !

51exvmkjpbl-_sy346_

  • La dernière romance lue ? 

Il me semble que c’est Une nouvelle chance de Debbie Macomber que j’avais plutôt bien apprécié dans l’ensemble !

 

  • Un livre sans histoire d’amour ? 

9k

  • Un livre avec une histoire d’amour mais qui n’est pas le propos principal ? 

cvt_les-silences-de-thales_2360

  • Un couple livresque qui vous fait rêver ? 

Je pense à Jamie et Claire dans Outlander de Diana Gabaldon !

51gke23mifl-_sx340_bo1204203200_

  • Un livre avec une couverture romantique ? 

une_nouvelle_chance__c1_large

  • Une série romantique ? 

Bon, ce n’est pas QUE une série romantique évidemment ! Je vais citer Phobos de Victor Dixen !

51ij3mtcqzl-_sx311_bo1204203200_

  • Une histoire d’amour portée à l’écran ? 

51-6aplksdl-_sx195_

 

  • Le héros/l’héroïne romantique par excellence ? 

Je ne suis pas très adepte des romances du coup je ne saurais pas vous dire !

  • Une romance à conseiller aux gens qui ne lisent pas de romance ?

Je vais encore une fois citer Outlander, il n’y a pas vraiment que de la romance donc c’est pas mal pour démarrer et ne pas se plonger carrément dans une romance brut !

sans-titre

Merci d’avoir lu et à bientôt ! 

Lecture : La Faucheuse de Neal Shusterman

img_8105

Titre : La Faucheuse

Auteur : Neal Shusterman

Éditeur : R-jeunes adultes

Collection : R

Nombre de pages : 504 pages

Parution : 16 février 2017

Prix : 18,90 euros

Ma note : 4/5

large

Résumé :  » Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté. » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux…  » « 

Mon avis : Tout d’abord, je tenais à remercier la Collection R mais surtout Glenn pour l’envoi du roman La Faucheuse de Neal Shusterman qui sort le 16 février, si cela vous intéresse.

L’histoire commence dans un monde qui a changé depuis longtemps. En effet, la mort par vieillesse, par maladies etc, n’existe plus. Ce sont les faucheurs qui décident de glaner des personnes pour assurer le bon fonctionnement de la population. On rencontre alors Citra et Rowan, deux jeunes qui mènent une vie banale, dans cette nouvelle société, jusqu’au jour où un faucheur du nom de Maitre Faraday vient à les rencontrer. Il va alors leur apprendre qu’ils vont devenir des apprentis faucheurs, sans qu’ils en aient l’envie…

J’ai trouvé le début du livre très prometteur, je me suis directement plongée dans l’histoire sans problème. J’ai trouvé le concept très original, on a vraiment pas l’habitude de voir ce genre d’histoire partout ! Les personnages sont très intéressants, ils ont leur propre psychologies; Citra est un peu têtue et fonceuse mais très attachée à sa famille, quant à Rowan, il est attentionné mais aussi très téméraire. J’ai d’ailleurs eu une très grosse préférence pour Rowan que pour Citra, que j’ai eu plus de mal à cerner… Je me suis attachée très facilement au garçon qui a eu des choix difficiles à faire au long de l’histoire, et il a toujours su suivre le bon chemin, ce qui m’a plus chez lui. Citra, ce n’était pas le même ressenti que j’ai eu, elle m’énervait un peu parfois, avec sa façon d’être. Nous avons aussi Maitre faraday qui est un personnage très important dans le livre et que j’ai beaucoup aimé de par sa sagesse.

Nous allons suivre le rite initiatique de ces deux jeunes, mais aussi apprendre le fonctionnement des faucheurs, qui ne représentent pas l’idée de ce qu’on s’en fait généralement. Dans le livre, ils portent des robes aux couleurs vives, gaies, parsemées de pierres précieuses. On les perçoit plus comme des êtres gentils et pas forcément méchants, ils ne tuent pas pour le plaisir, mais parce qu’ils n’ont pas le choix, que c’est ainsi que se déroule le monde maintenant. Cependant, comme dans chaque histoire il y a toujours le méchant, celui qui ne veut pas faire comme les autres… Mais je ne compte pas vous en dévoiler plus, pour cela il faut lire le livre ! Il va y avoir plusieurs problèmes qui font que tout ne va pas se dérouler correctement.

Cependant, malgré cette bonne ambiance de départ pour le livre, il y a un petit quelque chose qui m’a gênée. J’ai une petite phobie par rapport à la mort et dans ce livre, on ne parle que de ça. Alors parfois je me sentais très mal vis à vis des personnes qui meurent dans des conditions parfois atroces. A part cela, j’ai adoré cette lecture qui nous dévoile vraiment une histoire hors du commun.

Si vous ne connaissez pas ce livre, je vous invite vraiment à le lire, surtout que la plume de l’auteur est fantastique, fluide, est l’intrigue est extrêmement bien menée. Jusqu’au bout on ne se doute de rien, à chaque fois j’étais étonnée par les retournements de situation dont regorgent le livre.

J’ai adoré, même si ce n’est pas un coup de coeur, c’était vraiment une très bonne découverte !

sans-titre

Merci d’avoir lu et à bientôt ! 

Lecture : Ni d’Ève ni d’Adam d’Amélie Nothomb

ni-d-eve-ni-d-adam

Titre : Ni d’Ève ni d’Adam

Auteur : Amélie Nothomb

Éditeur : Le Livre de Poche

Collection : Littérature & Document

Genres : Autobiographie

Nombre de pages : 192 pages

Parution : 29 avril 2009

Prix : 6,10 euros

Ma note : 2,5/5

large

Résumé :  » Stupeur et tremblements pourrait donner l’impression qu’au Japon, à l’âge adulte, j’ai seulement été la plus désastreuse des employés. Ni d’ève ni d’Adam révélera qu’à la même époque et dans le même lieu, j’ai aussi été la fiancée d’un Tokyoïte très singulier. « 

Mon avis : C’est le deuxième livre d’Amélie Nothomb que j’ai lu, sachant que je n’avais pas aimé le premier que j’ai pu lire : Journal d’Hirondelle. Cependant, je ne voulais pas en rester sur un échec et découvrir la plume de l’auteure dans un autre livre. Et ce fut le cas dans Ni d’Ève ni d’Adam ! J’ai eu une lecture beaucoup plus agréable et appréciable, une bonne surprise. Mais voilà, il y a tout de même des choses qui mont dérangées.

J’ai beaucoup apprécié suivre Amélie dans ses aventures car oui, ce livre retrace ce qu’elle a vécu et c’est assez rare que je lise des autobiographies. Elle revient au Japon pour gagner de l’argent en donnant des cours de français mais aussi en prenant des cours de japonais. Elle va donc rencontrer un jeune homme avec qui elle va vivre plusieurs choses.

J’avoue avoir bien aimé en apprendre plus sur l’auteure, cependant je n’ai pas été spécialement transportée par son style, mais beaucoup plus que Journal d’Hirondelle. J’ai trouvé que les descriptions étaient trop rapides et que l’histoire se déroulait très vite et était un peu trop banal, c’est dommage car j’aurais voulu en savoir plus sur la culture japonaise par exemple, et me sentir transportée au Japon… Mais pas du tout !

J’ai adoré la fin du livre et le début, mais vers le milieu j’avais du mal à suivre les péripéties de l’auteure, qui, soit dit en passant a vécu des choses vraiment incroyables ! Concernant Amélie, j’ai trouvé ses choix vraiment étranges parfois, et j’étais assez surprise.

En bref, j’ai redécouvert la plume d’Amélie Nothomb, et je suis vraiment contente de ne pas avoir baissé les bras, cependant son style ne me plait pas spécialement et je ne sais pas si je pourrais tenter à nouveau !

sans-titre

Merci d’avoir lu et à bientôt ! 

Le bilan : janvier !

322599blancFullHD.png

 

Le premier bilan de 2017 ! Vraiment contente de ce début d’année en lectures, malgré que je n’ai pas spécialement eu le temps de lire tout ce que je pouvais.

J’ai tout de même lu 5 livres, et je suis vachement contente malgré toutes les révisions que j’ai eu, donc je suis assez fière ! Voici mes lectures :

  • Les silences de Thalès d’Hélène Louise : premier coup de coeur de l’année, un livre très beau qui mérite d’être découvert ! (chronique)
  • Alex de Pierre Lemaitre : première déception haha… Je n’accroche vraiment pas à la plume de l’auteur malheureusement. (chronique)
  • C’est où, le nord ? de Sarah Maeght : un livre sympathique, mais qui n’a pas été un coup de coeur ! (chronique)
  • Mon Bataclan de Fred Dewilde : wouah. Rien à dire. Ce livre est magnifique est tellement triste. Je vous invite à le lire… Un témoignage très touchant.
  • Ni d’Ève ni d’Adam d’Amélie Nothomb : j’ai redécouvert la plume d’Amélie Nothomb que j’avais détestée dans son livre Journal d’Hirondelle. Avec ce livre j’ai été assez surprise mais je n’ai tout de même pas été très convaincue. (chronique à venir)

sans-titre

Merci d’avoir lu et à bientôt ! 

Ma pile à lire de février !

portraits-temp

Bonjour vous ! Je reviens enfin pour un nouvel article, il s’agit de ma pile à lire de février ! Étant pas mal occupée par les cours, je n’ai pas spécialement le temps de vous faire un article bien détaillé, c’est pour cela que j’ai décidé de vous poster ma PAL maintenant.

Comme je suis bientôt en vacances, je vais pouvoir lire beaucoup plus et me faire plaisir ! J’ai donc choisi de lire :

1507-1

Résumé :  » Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.  » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… «  »

Lire la suite de « Ma pile à lire de février ! »

Lecture : C’est où, le nord ? de Sarah Maeght

Je tenais tout d’abord à remercier les éditions Albin Michel pour leur confiance et l’envoi du livre C’est où, le nord ? de Sarah Maeght que j’avais hâte de découvrir.

51ijggodpal-_sx339_bo1204203200_

Titre : C’est où, le nord ?

Auteur : Sarah Maeght

Éditeur : Albin Michel

Collection : Litt. Générale

Genres : Comédie, romance

Nombre de pages : 288 pages

Parution : 30 mars 2016

Prix : 18,00 euros

Ma note : 3,5/5

large

Résumé :  » Si vous commencez le roman de Sarah Maeght, vous ne le lâcherez plus… Ses phrases galopent, ses mots crépitent. Elle raconte avec rage et pleine d espoir le quotidien d une prof, les errances d une fille de vingt-quatre ans qui ne sait pas très bien où elle va. C est où, le nord ? Elle l ignore. Mais elle y va gaiement.
C’est le portrait d une génération, une photographie de la France d aujourd hui, un verre de grenadine avec trois doigts de désespoir et quelques substances interdites. Les jeunes s y retrouveront, les parents qui se posent des questions aussi. Des romans comme celui-là, on les ouvre et on reste planté à tourner les pages, la langue pendante…
Sarah Maeght n a pas peur de l émotion, elle ne triche pas, et c est pour ça que vous allez l’adorer ! «  Katherine Pancol

Mon avis : Ce livre me donnait vraiment envie depuis un petit bout de temps, surtout avec sa jolie couverture ainsi que le titre qui promettait une belle histoire. Cependant, je ne m’attendais pas totalement à ça.

On rencontre Ella, 24 ans et professeur de Français à Paris, qui mène sa vie avec Victor dans un petit appartement ainsi que Klaus, un poisson rouge (présent du début à la fin du roman est assez important à l’histoire au final), jusqu’à ce que tout bascule du jour au lendemain.
Ella est un personnage très attachant, mais parfois vraiment énervant dans ses décisions et ses choix, je n’arrivais plus à la suivre. Elle ne savait jamais ce qu’elle voulait, ce qui m’a un peu perdu parfois. Je ne comprenais pas ce que l’auteure cherchait à faire avec ce personnage qui ne sait jamais où aller. On va donc la suivre à travers déception amoureuse, nouvelles expériences, mais aussi autour d’un mystère avec des santons mutilés qu’elle reçoit… On rencontre aussi pleins d’autres personnages tous aussi sympathiques les uns que les autres, mais je dois dire que j’ai adoré Théo, qui va devenir son meilleur ami.

J’ai trouvé que la plume de l’auteure était très belle, cependant, il y avait parfois un peu trop de vulgarité, et un langage trop simple, trop adolescent, ce qui me gênait par moment. Sarah Maeght aborde beaucoup de thèmes à travers son livre que j’ai bien aimé suivre, même si c’était un peu trop par moment. Il y avait aussi des passages vraiment drôles, je ne me suis pas du tout ennuyée durant ma lecture et ça a été un véritable plaisir que de suivre Ella dans ses péripéties. Dans lesquels elle a fini tout de même par se perdre et moi avec à force… Mais bon, j’ai tout de même bien apprécié C’est où, le nord ?

En conclusion, c’était un très bon moment mais avec des petites choses qui m’ont dérangées. Cependant ma lecture a été très agréable et m’a détendu, un livre très frais qui peut redonner le sourire quand ça ne va pas fort.

sans-titre

Merci d’avoir lu et à bientôt ! 

Lecture : Alex de Pierre Lemaitre

C’est parti pour vous chroniquer ma deuxième lecture de 2017, une première déception : Alex de Pierre Lemaitre…

9782253166443-001-t

Titre : Alex

Auteur : Pierre Lemaitre

Éditeur : Le livre de Poche

Collection : Policier / Thriller

Genres : Policier, thriller

Nombre de pages :

Parution : 2 mai 2012

Prix : 7.90 euros

Ma note : 2.5/5

large

 

Résumé :  » Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu’on l’a enlevée, séquestrée et livrée à l’inimaginable ? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n’oublie rien, ni personne. « 

Mon avis : Déjà, jamais je n’aurais sorti ce livre de ma pile à lire si on ne m’avait pas proposé une lecture commune. De base il ne me tentait pas vraiment mais je me suis dit, bon, pourquoi pas ? J’ai donc lu ce livre en lecture commune avec @cha_raconte sur Instagram et c’était sympa, même si j’ai terminé le livre avant elle…

C’est le deuxième livre que je lis de cet auteur et je crois que j’ai un gros problème avec, car j’ai eu beaucoup de mal à lire Robe de marié tout comme Alex.

Bref, on commence l’histoire dans une ambiance assez étrange, assez glauque, on rencontre Alex, une jeune femme qui a des réactions qu’on ne comprend pas vraiment, jusqu’à ce qu’elle se fasse kidnapper et qu’on rentre dans le vif du sujet.

Comment vous dire… Déjà, l’histoire est assez originale, mais je ne vais pas spécialement vous dire pourquoi car ça gâcherait tout. Vraiment l’intrigue est plutôt bien menée, jusqu’au bout on se pose pleins de questions, je me suis beaucoup mise à la place d’Alex, j’étais vraiment mal à l’aise… La psychologie des personnages est vraiment intéressante même si je les ai très peu appréciés.

Mais voilà, j’ai eu un gros problème avec l’écriture tout comme dans son roman Robe de marié… Il y avait beaucoup trop de descriptions notamment sur les personnages qui rendaient le récit très lourd, et ne servaient pas à grand chose au final. Le style d’écriture gâche un peu tout le livre je dirais, j’ai vraiment eu du mal à accrocher, je n’arrivais plus à suivre et je lisais sans vraiment lire… C’est dommage car j’entends tellement de bien de ses romans ! Mais voilà ça arrive. Honnêtement j’en attendais beaucoup plus de ce livre et quand on regarde de plus près il ne se passe pas énormément de choses, j’aurais voulu qu’on parle plus de l’histoire que des personnages…

Tout de même, petit point positif, la fin était assez surprenante, je ne m’y attendais pas spécialement.

Je pense que ce livre est génial, que c’est un bon thriller, mais cela dépend des personnes.

sans-titre

Merci d’avoir lu et à bientôt !